Que faire face à une crise d’épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie neurologique qui se traduit par une perturbation de l’activité du cerveau. Elle touche notamment les personnes âgées, les enfants et même les adolescents. Il est vrai qu’il existe différents types d’épilepsie avec des symptômes et des causes différents. Pourtant, la plupart se caractérisent par des crises imprévisibles qui affectent souvent le bien-être neurobiologique, psychologique et cognitif. De nombreux facteurs peuvent provoquer ces crises, notamment la consommation de drogues et le manque de sommeil. Parfois, les sports qui exigent une respiration rapide, comme le basket-ball ou le football peuvent également déclencher des crises d’épilepsie. Il est essentiel d’avoir une connaissance suffisante de la manière d’agir en cas de crise.

Quels sont les signes et les symptômes de l’épilepsie ?

Les manifestations visibles des crises varient et dépendent de la zone du cerveau concernée. Les crises ne se caractérisent pas toutes par une perte connaissance brutale, mais elles peuvent aussi prendre différentes formes. Certains symptômes sont passagers, comme une perte de conscience ou une désorientation, ou des sensations (auditives, visuelles, gustatives) ou des troubles du mouvement, ainsi que les fonctions cognitives ou l’humeur. Les personnes souffrant de crises ont tendance à avoir davantage une fréquence plus élevée de troubles psychosociaux (la dépression ou l’anxiété) et des problèmes physiques (hématomes ou fractures dus aux crises). Les symptômes varient en fonction du type de crise d’épilepsie.

Que faire face à une crise d’épilepsie ?

Si vous êtes présent au moment de la crise d’épilepsie, la première chose que vous devez faire est de soutenir le patient pour éviter qu’il ne se blesse lors de sa chute. Ensuite, en cas de convulsions, faites le vide autour de lui en éloignant les objets potentiellement dangereux. S’il porte des lunettes, il faut lui retirer. Pour éviter les chocs contre le sol, placez un coussin sous sa tête. Il est fortement recommandé de ne pas mettre des objets qui risquent de passer au fond de la gorge, et surtout des doigts car on risque de se faire mordre. Si la victime se blesse durant la crise ou si elle ne reprend pas connaissance au bout de cinq minutes, alertez rapidement les secours. Retenez bien l’heure du début de la crise, sa durée est une donnée nécessaire à informer aux médecins urgentistes.

Dans quelles circonstances faut-il faire appel à un professionnel ?

Tout d’abord, vous devez savoir que certaines crises sont dangereuses que d’autres, mais la plupart ne nécessitent pas d’assistance d’urgence. La chose que vous devez faire est de se concentrer sur la sécurité de la victime. Cependant, il est parfois indispensable de demander l’aide d’un professionnel dans de certaines circonstances. Si cette crise est la première crise de la patiente ou celle-ci est atteinte de diabète ou bien enceinte, il est fortement recommandé de demander de l’aide auprès d’un spécialiste. En cas de survenance des problèmes respiratoires ou la personne touchée ne reprend pas conscience après la crise, le recours à un spécialiste est strictement nécessaire.

Quels sont les avantages de l’e-learning ?
Formation de data scientist en blended learning : une approche innovante pour un métier d’avenir