Guide pratique sur la kinésiologie

kinésiologie

La kinésiologie, également désignée kinésiologie, développe différents principes et mécanismes (anatomiques, biomécaniques, physiologiques et neuropsychologiques du mouvement) pour le bien-être physique et intellectuel. C’est une pratique très prisée et pratiquée dans le domaine de la santé humaine, dans la santé animale ainsi que dans le domaine sportif. Encore faut-il bien comprendre ses principes, les différentes techniques y utilisées et ses avantages ?

Principes de base de la kinésiologie

En premier lieu, la kinésiologie est une discipline scientifique inventée dans les années 60 par le Dr Goodheart. En effet, la kinésiologie sert à renforcer la tonicité musculaire engendrant le déséquilibre des organes. Sur ce, il va falloir procéder à des tests musculaires et moyens manuels (tels que l’acupressure ou la chiropraxie ou autre) mieux traiter la faiblesse des muscles.

En second lieu, le fonctionnement de la kinésiologie repose sur d’autres principes tels que : l’adaptation par l’exercice, la neuroplasticité et la redondance motrice.

En effet, le principe de l’adaptation par l’exercice se rapporte à l’optimisation de la condition physique du patient, de sa santé ainsi que le bien-être de la population clinique. Il s’agit d’une intervention simple et bien établie pour de nombreux troubles du mouvement et du trouble musculo-squelettique dû à la neuroplasticité du cerveau et de l’adaptation du système musculo-squelettique. Ici, le patient peut opter pour des exercices aérologiques pour renforcer ses endurances cardiovasculaires ou participer aux programmes de flexibilité ou autre pour réduire les symptômes de la dépression, améliorer la qualité de vie ou la composition corporelle ou le fonctionnement du système immunitaire ou l’habitude de sommeil ainsi que le risque métabolique et cardiovasculaire. 

Par contre, le principe de la neuroplasticité (que ce soit la plasticité adaptive ou celle inadaptée) implique la description du déroulement du changement et mouvement cervical. Le cerveau peut être exposé à des expériences ou nouveaux stimuli qui pouvant engendrer de nouvelles voies neuronales impactant sur l’adaptation du cerveau.

Et le principe de la redondance motrice implique les différentes tâches réalisées par le corps humain. Celle-ci peut apparaître sur différents niveaux dans la chaîne d’exécution motrice. A savoir : la redondance cinématique, la redondance musculaire, la redondance des unités motrices…

Avantages de pratiquer la kinésiologie

De prime abord, la pratique la kinésiologie convient à tout le monde. En général, celle peut s’adapter a chaque situation pour ainsi identifier ses maux et les soigner. Ensuite, vous pouvez mieux gérer votre angoisse ou peur ou anxiété, mieux prendre ses décisions et retrouver facilement la sérénité. Puis, il existe différentes techniques utilisées pour s’adapter à la situation du patient. Que vous soyez un bébé qui peine à dormir ou des adolescents qui ont du mal à s’habiller ou des adultes qui sont victimes du trouble de sommeil ou d’une allergie ou de la douleur chronique ou de la difficulté relationnelle ou d’une situation de deuil ou d’un manque de confiance en soi ou encore de la phobie. De plus, c’est une pratique conçue pour des fins de rééquilibrage, éducatives, curatives ou préventives. Ce qui permet au patient de mieux gérer son stress ou mieux se communiquer ou retrouver sa performance intellectuelle et physique. Enfin, lors de la séance kinésiologique, le kinésiologue vous fera passer les étapes suivantes : l’interrogatoire, l’examen général, les examens complémentaires (analyse de la sensibilité des muscles, de la peau, des réflexes des rotules et du sens de l’équilibre), l’évaluation de la force des muscles et le traitement proprement dit.…

Mode de fonctionnement de la kinésiologie

La pratique de la kinésiologie se fait essentiellement par une consultation effectuée chez un professionnel kinésiologue. Pour ce faire, le patient fera l’objet d’un interrogatoire complet pour mieux identifier la nature du problème ainsi que les éventuels antécédents médicaux,

Ensuite, il s’ensuit une évaluation de divers éléments, notamment la sensibilité musculaire du patient, les réflexes des rotules, les changements de la pression sanguine…

Puis, il faut évaluer la force des muscles du patient en partant de l’identification des facteurs de blocage, de la faiblesse des muscles pour pouvoir les corriger. Ici, l’objectif étant afin d’entretenir les fibres nerveuses, de rétablir la circulation sanguine et le liquide rachidien, équilibrer les méridiens et favoriser le système lymphatique. En effet, toutes ces démarches seront effectuées par des manipulations manuelles ou voire même au-delà.

De plus, les kinésiologues utilisent souvent un chatt-tape lors de la séance des manipulations manuelles intervenir sur le système neurologique et accélérer l’étape de la guérison. C’est donc la bande k-tape qui soutient la musculature et les articulations.

Enfin, vous allez également profiter de divers conseils en matière de bien-être, diététique et de nutrition…

Différentes techniques utilisées dans le cadre de la kinésiologie

En France tout comme ailleurs, les différentes techniques de kinésiologie les plus connues sont développées selon les affinités et les domaines de chaque pratiquant. A savoir : la kinésiologie psycho-émotionnelle, le toucher pour la santé (ou touch for health), la kinésiologie éducative, la kinésiologie sportive,

De prime abord, la kinésiologie  psycho-émotionnelle (telle que la kinésiologie harmonique) consiste en la prise de conscience et la verbalisation des ressentis afin d’établir de nouvel objectif dynamique et optimiste. Ensuite, le toucher pour la santé est une technique de bien-être combinant la recherche des points d’acupressure et les tests musculaires. Ce qui permet d’équilibrer les méridiens et les muscles. Puis, la kinésiologie éducative permet de retrouver son équilibre face aux problèmes d’apprentissage ou de perception ou de dyslexie ou de concentration ou encore de la mémorisation. Techniquement, celle-ci motive les fonctions cérébrales à établir des contacts neuronaux à travers les mouvements du corps. De plus, la kinésiologie sportive (comme le core kinesiology) est souvent utilisée par des atèles professionnels et éducateurs sportifs. Celle-ci se focalise sur le travail des muscle hypertonique, les difficultés d’apprentissage et leurs effets sur le mental et le corps. Aussi, la kinésiologie périnatale est souvent pratiquée en cas d’une forme de récession d’âge au cours d’une vie intra-utérine. Celle-ci permet également de bien retrouver ses émotions et son pouvoir d’action en temps réel.  

Formation secrétaire médicale à distance pour adultes
Fonctions et missions du télésecrétariat médical